Est-ce qu’un bilan de compétence est gratuit ?

424
Partager :

La période de confinement peut amener certaines personnes à remettre en question leurs véritables aspirations, et même générer chez certaines personnes un profond désir de recyclage professionnel. Bien qu’un changement de carrière puisse sembler complexe à première vue, une évaluation des compétences vous aidera à voir plus clairement et à définir le projet professionnel ou de formation qui vous convient le mieux.

Composé d’entretiens, de tests, d’analyses, une évaluation des compétences tient compte non seulement de vos expériences et capacités, mais également de vos aspirations, de votre personnalité, de vos passions. Il vous permet de définir précisément vos besoins d’entraînement pour mieux démarrer . L’évaluation des compétences est un inventaire approfondi de la vie professionnelle, qui constitue une base solide pour le recyclage, car changer d’emploi ne signifie pas partir de zéro, bien au contraire.

A lire en complément : Gyroroue électrique : fonctionnement et avantages

Quelques chiffres :

  • Selon une enquête réalisée par New Life Pro, 9 Français sur 10 souhaitent changer de vie ou, du moins, de métier. De cette proportion, 28 % ont été lancées, mais 64 % admettent qu’elles n’ont pas encore franchi le cap.
  • Selon une étude de l’EDHEC, 14 % des jeunes diplômés du baccalauréat 5 déclarent avoir changé de carrière 2 ans après l’obtention de leur diplôme et 43 % d’entre eux fuient leur première place au bout de vingt mois.

1. Qu’est-ce qu’une évaluation des compétences ?

Définir l’évaluation des compétences

Réaliser une évaluation des compétences signifie évaluer en profondeur les compétences personnelles et professionnelles d’une personne, en tenant compte de ses compétences générales et de ses motivations, ainsi que de la réalité du marché du travail. Équilibre des compétences permet de définir un projet professionnel réaliste et adapté et, si nécessaire, d’identifier le parcours de formation idéal. Par conséquent, il est utile à tout moment de la course :

A lire en complément : Comment faire un à majuscule ?

  • Reconversion
  • Début de la formation
  • L’évolution
  • Focus

Que dit le Code du travail

L’art. L. 900-2 Approche qui permet à tous les employés ou futurs employés « d’analyser leurs compétences personnelles et professionnelles, ainsi que leurs compétences et motivations, afin de définir un projet professionnel et, si nécessaire, un projet de formation ».

Source : guide numérique

Pourquoi faites-vous une évaluation ?

Avant la formation, l’évaluation des compétences est la première étape de la phase de recyclage. Il vous permet de gagner en hauteur et de mettre à jour tous les liens entre votre passé, votre présent et votre avenir professionnel.

L’objectif : s’écouter et mieux se connaître, mieux gérer et planifier votre carrière.

L’évaluation des compétences permet d’unifier une carrière, de lui donner du sens et de la valeur tout en intégrant la réalité du monde du travail. Il s’agit d’une approche 100% volontaire qui ne fonctionne que si le bénéficiaire l’accepte dans sa volonté d’accélérer sa progression ou son intégration professionnelle.

Est-ce une approche efficace ?

D’un point de vue personnel, les bénéficiaires considèrent qu’une évaluation des compétences leur permet de :

Au cours de leur carrière professionnelle, l’évaluation des compétences est perçue comme :

Source : Groupe ADH (2018)

2. Progression d’une évaluation des compétences

L’évaluation des compétences est toujours réalisée en trois phases.

1. La phase préliminaire Cela correspond à la mise en œuvre du bilan. Il a un entretien avec le consultant dans lequel le bénéficiaire doit exprimer ses objectifs, ses besoins et le contexte de votre demande. C’est à ce stade que vous définissez la méthode qui sera utilisée pour réaliser le bilan. 2. La phase de recherche Il comprend deux volets : « Apprenez à mieux vous connaître et apprenez » et « Construisez votre projet » 3. La phase d’achèvement Il permet de définir un plan d’action et d’identifier les moyens de favoriser la réalisation du projet. Importantl’évaluation des compétences est réalisée avec l’aide d’un coach ou d’un expert en recrutement. Comptez environ vingt heures de travail pour une évaluation complète, avec des sessions généralement réparties sur plusieurs semaines.

Contenu des différentes phases

À quoi s’attendre de l’évaluation ?

Bien que chaque évaluation soit unique, voici les trois types de résultats recherchés

  1. Définition d’un projet professionnel principal un projet alternatif. En d’autres termes : définir un plan A et un plan B pour votre carrière
  2. Définition d’un projet VAE, ou validation d’Experience Aquis, visant à certifier des compétences professionnelles
  3. Définition d’un projet de formation visant à acquérir de nouvelles compétences

Questions

Est-ce qu’une évaluation des compétences donne toujours des résultats ? Oui, car une évaluation des compétences leur permet de mieux se connaître et d’aller de l’avant quoi qu’il arrive. Cependant, vous devez participer et être disponible, vous voulez que cela donne vraiment un résultat Le processus est-il confidentiel ? Oui, à la fin de l’évaluation, le centre vous remet un rapport de synthèse confidentiel. Personne d’autre que vous et le coach ne savez quelles informations il contient. Le suivi est-il garanti ? C’est généralement le cas. Un rendez-vous est ensuite fixé six mois après la fin de l’évaluation.

La clé du succèsL’ évaluation de compétences est une approche volontaire. Son succès dépend uniquement de la motivation du bénéficiaire et des bons liens qui s’établissent avec le coach.

3. Comment financer votre évaluation des compétences

Le prix peut varier selon le fournisseur, mais une évaluation des compétences coûte en moyenne 1800€. Tout le monde peut établir un bilan, mais le financement ne sera pas le même. Je suis au chômage Pôle Emploi propose de financer tout ou partie dans le cadre de leurs recherches d’emploi. Demandez à votre conseiller. Je suis indépendant Depuis le 1er janvier 2018, les travailleurs indépendants ont également accès à un CPF qui peut financer une évaluation des compétences. Microentrepreneurs, postulez au FIFPL.

FIFPL : Fonds de formation interprofessionnelle pour les professionnels libéraux. La FIFPL est un fonds d’assurance formation approuvé par arrêté ministériel.

Je suis salarié Le bilan est souvent financé par l’entreprise. Cela peut être fait pendant ou après les heures de bureau via votre CPF, CIF ou plan de formation. Demandez au réseau FONGECIF de votre région et soumettez votre candidature.

FONGECIF : Fonds individuel de gestion des licences de formation. Il sera bientôt remplacé par la Caisse des Dépôts.

Critères d’admissibilité

Toutefois, conformément à l’article L. 900-2 du Code du travail, certains critères doivent être remplis pour bénéficier d’un financement public.

  • Employés sous contrat à durée indéterminée : il faut compter 5 ans d’activité professionnelle, dont 1 an dans l’entreprise auprès de laquelle la demande est faite
  • Les employés sous contrat à durée déterminée : doivent avoir 24 mois d’activité au cours des 5 dernières années et au moins 4 mois sur des contrats à durée déterminée au cours des 12 derniers mois
  • Demandeurs d’emploi : évaluation possible pour les enfants de moins de 55 ans au chômage depuis plus de 6 mois et ont accumulé 3 ans d’expérience professionnelle
  • Être âgé de plus de 45 ans ou 20 ans

Ce que dit le ministère du Travail « L’évaluation des compétences est nécessairement réalisée par un prestataire de services extérieur à l’entreprise, qui ne peut pas organiser l’évaluation en interne pour ses employés. Les prestataires financés par des fonds publics ou des fonds communs de placement sont certifiés sur la base de critères définis par décret du Conseil d’État. »

Questions

Puis-je financer mon bilan avec du capital ? Oui, pas de problème. Puis-je faire le point sur mes heures de travail ? Oui, dans le cadre de la licence « évaluation des compétences » L’évaluation des compétences peut-elle être réalisée en dehors du temps de travail ? Oui, alors vous n’avez pas besoin d’en parler à votre employeur.

Selon votre situation, recherchez toujours les conseils de votre conseiller régional auprès de la FONGECIF, de la FIFPL ou de Pôle Emploi. Ils seront en mesure de vous guider dans vos efforts

4. Trouvez et choisissez le bon centre

Trouvez le bon centre

Une évaluation des compétences doit toujours être réalisée par un prestataire de services externe. Ce dernier est généralement une entité physique, mais l’ensemble du processus peut également se faire en ligne.

Le bénéficiaire a toute liberté pour choisir le centre qui lui convient le mieux, selon ses propres critères.

Il existe de nombreux annuaires en ligne qui répertorient les centres par ville, région ou département. Pour en garantir le sérieux, nous vous recommandons de contacter uniquement les centres agréés et répertoriés par le FONGECIF régional.

Choisir le bon centre

Non seulement vous choisissez un centre en raison de sa proximité ou de la flexibilité des horaires, mais en fonction d’une clé du succès : le sentiment. Vous devez vous sentir à l’aise dans vos échanges et confiance à chaque étape du processus. Sélectionnez deux ou trois structures autorisées et demandez à les rencontrer. L’idée ? Prenez votre température et posez des questions. Cette phase est toujours gratuite et exempte de tout engagement.

Parents, voisins, collègues, n’hésitez pas à contacter également les anciens bénéficiaires. Vos témoignages et commentaires peuvent influencer l’échelle.

Questions à poser aux centres avant de commencer

  • Quelle est la formation du consultant ?
  • Combien de personnes avez-vous soutenons lors d’une évaluation des compétences ?
  • Quelles sont tes autres activités ?
  • Quelles méthodes et techniques seront mises en œuvre ?

L’idée : connaître l’interlocuteur et son expérience, savoir si la pratique et la méthodologie sont appropriées et assurer la qualité d’écoute et de compréhension. Assurez-vous que la même personne vous suit tout au long de l’examen et suivez votre instinct !

5. Le bilan de situation en ligne

Trouvez le bon centre

Petit (grand ?) nouveau : L’évaluation des compétences peut également se faire en ligne. Le concept reste le même, du premier entretien au financement, mais tout se passe à distance.

Pas encore très répandue, la formule est pour le moins prometteuse. Au-delà des économies de temps évidentes liées au transport, vous pouvez ajouter plus de flexibilité dans les créneaux horaires et les horaires. L’évaluation des compétences est moins soumise à des restrictions, elle peut donc être effectuée facilement.

Bon à savoir : il peut être financé à 100 % par le biais du plan de développement des compétences de votre entreprise ou de votre CPF.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Bien entendu, pour effectuer une évaluation des compétences en ligne, une assistance est fournie du début à la fin.

  • Ressources : Tout est conçu pour le travail à distance, en commençant par les vidéos de formation fournies à chaque étape de l’évaluation. Vous y trouverez également divers tests, fiches, grilles, outils de suivi… et, par conséquent, un coach personnel, qui assurera le bon fonctionnement de l’évaluation.
  • Durée : L’évaluation des compétences en ligne prend généralement entre 10 et 12 semaines de travail. La durée varie simplement en fonction de votre disponibilité et de la maturité de votre projet.
  • Travail : Exercices à faire à domicile, qui sont ensuite évalués par nos consultants. Des recherches, des exercices pratiques et des visites sont également au programme pour la mise en œuvre de votre nouveau projet professionnel.

Les pièges à

éviter

  • Souhaitant reporter la mise en œuvre des résultats. Pour plus d’efficacité, vous devez rester dans la dynamique émanant du bilan et, surtout, ne pas reporter vos actions à plus tard.
  • Masquer les objets embarrassant, souvenez-vous de ses paroles. En mettant ainsi en lumière votre personnalité, vous découvrez ses bons côtés… mais aussi ses mauvais côtés. Méfiez-vous de ceux qui peuvent être difficiles à gérer. Ne vous inquiétez pas, cela fait partie du processus.

Étape clé avant de se lancer dans un projet de formation ou de recyclage, l’évaluation des compétences est un dispositif qui peut être mobilisé par tous les travailleurs français, qu’ils soient salariés, indépendants ou chômeurs. Il vous suffit de prendre quelques mesures avant de commencer l’évaluation : obtenez des informations, obtenez du financement et choisissez le bon centre. Enfin, pour être efficace, l’évaluation des compétences doit être une approche volontaire et motivée de la part du bénéficiaire.

Téléchargez notre guide d’évaluation des compétences

Partager :