Chaussure de sécurité : comment choisir ?

710
Partager :

En ce moment, les chaussures de sécurité sont devenues obligatoires pour la plupart des travaux de manutention et sont couramment utilisées en milieu de travail. Elles vous permettent de travailler en tout temps et dans n’importe quelles conditions sans compromettre votre confort. Il est donc essentiel de savoir bien les choisir afin d’éviter tout risque d’accident. Comment choisir ses chaussures de sécurité ? Explications !

En tenant compte de votre métier

Pour bien choisir vos chaussures de sécurité, il est important que vous preniez en compte plusieurs situations à risque qu’implique votre lieu du travail. La plupart du temps, ces situations auront un lien direct avec votre travail.

A découvrir également : Comment taille les chaussures Reebok ?

On peut citer :

  • la maçonnerie,
  • la menuiserie,
  • la charpenterie,
  • la serrurerie,
  • la soudure, etc.

Bref, vous l’aurez compris, les chaussures de sécurité se déclinent en plusieurs modèles et chacun d’eux offre des protections spécifiques au métier de l’utilisateur. D’ailleurs, c’est par convention collective que chaque métier détermine la chaussure qui lui convient. Il est donc rare de déplorer des accidents lorsque les normes de sécurité sont respectées.

A lire aussi : Quels styles de robes pour femmes rondes ?

En faisant attention à vos conditions de travail

Outre les conventions de sécurité liées à votre profession, vous devez également choisir vos chaussures de sécurité en tenant compte de vos conditions de travail. Ces conditions comprennent :

  • le confort que vous procurera votre chaussure de sécurité ;
  • les conditions climatiques dans lesquelles vous travaillez (environnement chaud, environnement humide) ;
  • Votre mobilité (en perpétuel mouvement ou de façon ponctuelle) ;

En tenant compte de ces paramètres, vous êtes assuré de minimiser le risque d’erreur pouvant être induit par une éventuelle situation d’inconfort.

En misant sur ses éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui composent une chaussure de sécurité sont : la tige, les semelles (internes et externes) et la coque. Chacun de ces éléments peut être constitué de plusieurs matériaux aux propriétés spécifiques.

La tige

Pour les chaussures de sécurité, la tige, souvent en cuir, présente un aspect lisse et une bonne tenue dans le temps. Cependant, pour conserver ces avantages à long terme, un minimum d’entretien est nécessaire (cirage, nettoyage, etc.). Il faudra donc en tenir compte avant votre achat.

En outre, le cuir offre également une grande souplesse aux chaussures tout en permettant une bonne respirabilité. À cet effet, il existe deux autres matériaux dérivés du cuir qui offrent encore plus d’avantages.

  • Le cuir pleine fleur : c’est un cuir lisse qui a conservé sa surface d’origine.
  • Le cuir de vachette : ce cuir est certes plus grossier que le précédent, mais apporte une plus grande robustesse. Avec cette matière, vous pourrez utiliser votre chaussure sans problème dans un environnement rugueux et humide.
  • Nubuck : il s’agit d’un matériau dérivé du cuir, qui possède les mêmes propriétés de souplesse que le « cuir pleine fleur » et qui est plus résistant aux chocs.

Pour les plus paresseux, vous pouvez simplement utiliser de l’air comprimé pour entretenir vos chaussures. Un souffle d’air sera plus que suffisant pour que vos chaussures retrouvent leur aspect neuf.

La semelle interne

Elle est habituellement faite de tissu et reste dans une position fixe pendant tout le cycle de vie de la chaussure. Il existe deux types de semelles : les semelles à mono densité et les semelles à double densité.

Bien que chacune de ses semelles ait des caractéristiques bien définies, celle-ci vous assurera un très bon confort. Cependant, avant d’en choisir une, tenez compte de conditions de travail, mais aussi de votre budget.

Partager :