Comment pirater un Wifi ?

835
Partager :
pirater un Wifi

Les réseaux Wifi disposent de certaines normes de sécurité qui empêchent les accès non autorisés. Elles sont au nombre de trois. Il y a WEP qui signifie Wired Equivalent Privacy. Ensuite lui a succédé WPA-PSK qui veut dire Wifi Protected Access-Pre-Shared-Key. En troisième lieu WPA2-PSK. Chaque réseau Wifi dépend d’une seule norme qui peut être forcée avec les bons logiciels. Découvrez ici les différents moyens de voler les mots de passe d’un Wifi.

Utiliser l’application Pass Wifi et Kali Linux

Pass Wifi est un logiciel compatible avec Android, tablette et ordinateur qui permet de décrypter les mots de passe d’un Wifi. Il a été développé par des hackers et aucune des différentes normes de sécurité ne lui résiste. Il aide l’utilisateur à avoir un accès facile et rapide à tout réseau Wifi.

Lire également : Comment écrire boite aux lettres ?

Son fonctionnement est simple. Dès qu’il est installé sur l’appareil que vous voulez connecter au point d’accès Wifi, Pass Wifi va automatiquement analyser et décrypter les connexions sans fil situées aux alentours. Ce scan lui permettra d’afficher les mots de passe Wifi se trouvant à proximité. Il ne vous restera plus qu’à vous connecter à l’un d’eux pour surfer librement.

Le système Kali Linux, reconnu pour pirater des clés wifi protégées, ne fonctionne qu’en ligne de code uniquement. Il n’y a pas d’interface homme-machine. Son fonctionnement se fait par une suite d’enchainement de codes qui permettent à la fin de récupérer les informations du routeur visé. Il est très souvent utilisé par les experts informatiques pour pénétrer les réseaux.

Lire également : Quelle bière est la plus calorique ?

Utiliser Aircrack-ng pour pirater un réseau Wifi

C’est une suite de logiciel qui se complète et comprend trois différents programmes. Il y a d’abord airodump-ng qui scanne et récupère les paquets des ondes Wifi. Ensuite aireplay-ng stimule l’envoi de paquet en créant une fausse connexion internet. Pour finir, aircrack-ng est la commande qui comme un bouquet final, va afficher le mot e passe du point d’accès internet piraté si le nombre suffisant de paquets magiques a été atteint.

Comme vous l’aurez remarqué, cette méthode est une suite d’étapes. Aussi, on souligne que la complexité de la clé d’accès ou du mot de passe ne lui pose aucun problème. Il décrypte directement le mot de passe du Wifi sans en tenir compte.

Utiliser les applications de piratage de Wifi pour les smartphones

Il existe deux applications de piratage de mots de passe Wifi pour smartphones. Les premières sont les applications qui exploitent la vulnérabilité du code PIN WPS trouvé dans le routeur. Ces logiciels exploitent le protocole WPS pour hacker le point d’accès Wifi.

Ils sont appelés applications populaires et sont au nombre de deux. Il y a AndroDumpper et WIFI WPS WPA TESTER tous deux compatibles juste sur Android. Ils utilisent divers algorithmes tels que Zhao, TrendNet, Dlink et Arris pour déchiffrer les mots de passe de Wifi.

La seconde catégorie d’applications est composée de celles qui utilisent les attaques Bruteforce et Dictionary pour casser les mots de passe. L’attaque par force brute est une méthode d’essai et d’erreur permettant de déchiffrer le mot de passe d’un Wifi.

WIBR Plus est l’une de ces applications qui fonctionnent uniquement sur Android et permet de pirater tout réseau Wifi utilisant un mot de passe faible. L’application utilise une attaque par force brute qui permet d’exercer des attaques basées sur un dictionnaire sur le routeur ciblé et de découvrir le mot de passe.

Partager :