Comment tenir une baguette de sourcier en noisetier ?

778
Partager :

L’aptitude à repérer de l’eau ou une matière première est la particularité chez un sourcier. Toutefois, cette aptitude s’apprécie à la tenue de la baguette de sourcier, surtout celle en noisetier. Qu’en est-il de la manière de tenir cette baguette donc ? Éléments de réponse !

Comment garder une baguette de sourcier en noisetier ?

Le noisetier est une matière traditionnelle de fabrication de baguettes de sourciers. Il est aussi connu sous le nom de « bois de coudrier » et garde une valeur sourcière noble de par sa souplesse et son originalité.

A lire aussi : Comment résilier tgv max ?

La baguette de sourcier en noisetier est en effet, en forme Y. Encore appelée baguette fourchue, cette dernière se tient d’une manière particulière :

  • tenez la entre vos deux mains par les deux extrémités ;
  • maintenez les avant-bras tendus ainsi que la paume des mains face au ciel ;
  • bloquez l’extrémité de chacune des branches de la baguette avec vos pouces ;
  • veillez à maintenir les branches de manière à ne pas les casser ;
  • recherchez l’équilibre et pointez légèrement la fourche vers le haut.

La tenue d’une baguette de sourcier en noisetier nécessite une certaine dextérité et fermeté. Vos mains et vos poignets doivent être bien immobiles pour garder l’équilibre.

A lire également : Comment refaire son passeport ?

Par ailleurs, la distance entre les baguettes doit être proportionnelle à celle de votre poitrine. Toutefois, vous avez besoin de douceur et de patience. Sans quoi vous allez passer à côté de votre objectif. Ce qui serait bien dommage.

De quoi dépend l’utilisation d’une baguette de sourcier en noisetier ?

La vérification des conditions favorables est un gage d’une bonne utilisation de la baguette de sourcier en noisetier. En effet, il est important que vous évaluiez les conditions d’utilisation de votre baguette avant de vous y mettre. Il s’agit entre autres des :

  • conditions physiques ;
  • conditions mentales ;
  • conditions contextuelles ;
  • conditions environnementales, etc..

Vous devez donc être regardant sur les aspects qui pourraient défavoriser l’utilisation de votre baguette de sourcier en noisetier.

Quelle exploration possible avec la baguette de sourcier en noisetier ?

Bien que révoquées par certains scientifiques, les baguettes de sourcier contribuent encore à plusieurs explorations. La pratique de sourcellerie ayant perpétré tous les âges intervient de ce fait pour :

  • les recherches (d’eau, de métaux et configurations énergétiques, etc.) ;
  • le complément d’outillage géo biologique ;
  • la recherche d’objet rare, etc.

Notez que la baguette de sourcier en noisetier est d’un apport à ne pas négliger.

Comment se procurer une baguette de sourcier en noisetier ?

Avant de vous lancer dans l’utilisation de votre baguette, vous devez l’avoir achetée. Ainsi, vous pouvez acheter votre instrument sur internet dans les boutiques en ligne spécialisées.

Elles vous proposent des baguettes de sourcier à divers prix. Il vous revient de prendre celle qui correspond à votre budget. Une fois convaincu de votre choix, vous serez livré et vous rentrerez ainsi en possession de votre instrument.

Par ailleurs, vous pouvez fabriquer vous-même votre baguette de sourcier en noisetier. Faites cela de manière à ce que votre instrument soit compatible avec vos énergies.

Autres types de baguettes

Outre la baguette de sourcier en noisetier, plusieurs types de baguettes de sourcier ont vu le jour et sont très utilisés aujourd’hui.

Ainsi, vous avez les baguettes faites d’autres matières en bois comme l’amandier, le saule et l’hamamélis de Virginie.

À elles, s’ajoutent les baguettes en U et les baguettes parallèles en forme de L. Ces dernières sont habituellement faites en cuivre, en fibres ou avec tout autre métal.

En bref, les baguettes de sourcier en noisetier sont très utilisées en sourcellerie. Cependant, il faut savoir bien les tenir pour s’en sortir. Les indications énumérées plus haut vous seront utiles pour un bon début. N’hésitez donc pas à les prendre en compte. Si vous n’y arrivez, demandez des conseils aux spécialistes de ce domaine d’activité. Expérimentés, ceux-ci vous donneront des indications qui vous seront d’une grande utilité.

Choisir la meilleure baguette de sourcier en noisetier

Il ne suffit pas d’avoir une bonne baguette de sourcier entre les mains et d’avoir reçu le don de trouver des sources d’eau par ce biais-là, pour que cela fonctionne à tous les coups : il faut savoir tenir sa baguette de sourcier comme il convient.  Certes il faut avoir le matériel le plus adéquat possible, avant de vouloir se lancer. C’est pourquoi il est nécessaire de lire les avis des clients sur une collection de baguettes de sourcier en noisetier, avant d’opter pour tel modèle ou pour tel autre. On ne fera pas cet achat-là souvent dans la vie, alors autant prendre le soin tout de suite de faire le choix qui s’avèrera le plus adéquat. Ensuite, on pourra s’entraîner, effectivement, à bien tenir sa baguette, à faire tout ce qu’il faut pour être véritablement efficace, en matière de découverte des sources d’eau. C’est une histoire ancestrale, qui se transmet au fil des générations et, même à l’heure où il suffit de tourner un robinet pour accéder à de l’eau potable, avoir le don d’être sourcier reste un savoir-faire assez hors du commun, qu’il faut apprendre à exploiter. 

Partager :