CBD : Comment en parler à mes proches ?

166
Partager :

Le CBD ne cesse de conquérir du terrain auprès des consommateurs de produits dérivés de chanvre. Les raisons de cet engouement observé sur ce produit se trouvent dans ses multiples bienfaits.

Toutefois, cette substance est sujette à de nombreuses interprétations le plus souvent mauvaises. La cause est que ses effets sont confondus à ceux du cannabis. Si vous en consommez et vous voulez pour cela aborder le sujet avec vos proches, voici comment procéder.

A lire en complément : Comment refaire son passeport ?

Éviter de confondre CBD et THC

Pour parler du CBD à ses proches, il convient en premier lieu de leur montrer que le cannabis tout court fait référence au THC.

Il s’agit d’une substance dont les propriétés sont différentes de celles du CBD. Ainsi, tout produit dérivé du cannabidiol ne présente aucun effet psychotrope. Bien au contraire, les produits à base du cannabidiol ont des effets thérapeutiques.

A lire aussi : Quand fait effet le CBD ?

Concernant le THC, il s’agit d’une substance contenue dans le cannabis ordinaire et qui provoque des effets hallucinogènes si sa teneur dépasse un certain seuil.

Il convient aussi de comprendre que le CBD et le THC sont des cannabinoïdes extraits du chanvre. Ce sont des molécules avec des caractéristiques et des propriétés complètement différentes.

Faire comprendre que le CBD est légal

Lorsque vous prenez l’initiative de parler du CBD à vos proches, accentuez-vous sur son aspect légal. Vous devez leur faire comprendre que la consommation de la molécule ne viole pas la loi qui statue sur la prise des substances illicites.

D’ailleurs, la commission de l’Union européenne ainsi que l’ONU ont reconnu l’utilité de la consommation de cette substance en l’autorisant dans le traitement de certains maux.

Concernant d’autres produits dérivés du chanvre, ils doivent présenter un taux de THC inférieur à 0,2 % avant d’être décrétés légaux à la consommation.

Bien que sa culture soit strictement encadrée, la molécule du CBD reste légale et convenable pour certains soins.  

Faire savoir que la science s’y intéresse

Pour parler du CBD à ses proches, il importe de leur faire savoir que la science commence par s’y intéresser. En effet, l’une des seules façons de persuader une personne sur quelque chose est d’opter pour la rationalité dans son argumentaire. Montrer à cet effet que la science en parle et mène des études rigoureuses à propos conforte vos paroles.

Dans la réalité, de nombreuses expériences scientifiques sur le CBD se sont produites pour savoir un peu plus sur ses effets et modes d’action. Les résultats donnent la confirmation sur ses vertus tant vantées.

Il est donc essentiel de comprendre qu’il ne s’agit pas d’un produit dont l’efficacité se repose sur du bouche-à-oreille. Chaque année révèle un peu plus sur l’importance de la consommation de cette molécule.

Faire savoir que le produit ne contient aucune toxicité

Une approche plus pratique à appliquer pour parler du CBD à ses proches est de s’appuyer sur le caractère non toxique de la molécule. Elle ne provoque pas d’effet psychosomatique, mais soulage contre les douleurs invalidantes.

L’organisme la tolère bien et elle n’affecte pas en plus son métabolisme. Elle est par ailleurs anti-inflammatoire, antipsychotique et antianémique.

Cette dernière entretient et protège les neurones, ce qui permet d’avoir une bonne posture. C’est donc une substance adaptée à la consommation.

Montrer que le CBD a des effets secondaires moindres

Il est important d’insister sur le fait que la molécule de CBD présente moins d’effets secondaires que les médicaments conventionnellement utilisés.

Dans les faits, les probables effets indésirables qui apparaissent à la suite de la consommation du produit sont la fatigue et les troubles digestifs. Les deux ne sont pas invalidantes et peuvent être tolérées jusqu’à la dissipation des effets.

À cela s’ajoute une perte d’appétit remarquée après la consommation de la substance. Aussi, une légère baisse de tension suivie de vertiges fait partie des effets secondaires liés à la consommation du CBD.

Ainsi, il convient de retenir qu’il existe moult argumentaires à avancer pour montrer le bon côté de la consommation du CBD à ses proches.

Partager :