Islam : pourquoi les heures de prière changent-elles ?

36
Partager :

Les heures de prière en Islam varient en fonction des pays, des villes et même des mosquées. Cette variation crée parfois la confusion chez les fidèles. Les débats autour des heures de prières sont loin d’être terminés tant chaque école soutient fermement sa méthode de détermination des horaires. Découvrons ici les raisons de la différence des heures de prière en Islam.

Les moments pour faire les différentes prières

Des deux principales branches de la religion islamique, le sunnisme est celle qui rassemble la large majorité des fidèles. Quant au chiisme, il ne compte qu’une minorité de pratiquants (10% selon plusieurs sources dont le site lesclesdumoyenorient.com) en Irak et en Iran. Les moments adéquats pour effectuer les 5 prières de l’Islam diffèrent selon les branches. Nous abordons ici les moments auxquels les prières doivent se faire chez les sunnites.

A lire également : Comment arrêter de fumer avec cigarette électronique ?

Dans le sunnisme, la prière du matin, à savoir fajr, doit se pratiquer entre les premières lueurs de l’aube et l’apparition de la première partie du soleil. Dans bien des cas, la confusion se fait entre l’aube dite ‘‘trompeuse” et celle dite ‘‘véridique”. Notons que l’aube ‘‘trompeuse” donne des lueurs verticales qui ne couvrent pas l’horizon, puis disparaît et la nuit revient. Quant à la véritable aube, elle donne une lueur blanche qui s’étend sur l’horizon et ne disparaît qu’au lever du soleil. Pour éviter la confusion, des sites comme Horaire-de-priere.ma donnent précisément les horaires des prières dans les mosquées.

La deuxième prière, celle de l’après-midi (dhohr), doit se faire en milieu de journée. Elle doit commencer à partir du moment où le soleil dépasse le zénith en direction du couchant. Et elle doit prendre fin au moment où l’ombre d’un objet mesure la même taille que l’objet. En ce qui concerne la prière de l’après-midi (‘asr), elle débute à la fin de dhorhr et se termine au coucher du soleil, quand l’ombre d’un objet fait deux fois la taille de l’objet.

A lire aussi : Quelle est le bon poids ?

Quant à la quatrième prière (maghrib), elle doit débuter au moment où le soleil a complètement disparu de l’horizon. Et elle doit finir lorsque la dernière lueur rouge du soleil aura disparu. Enfin, la cinquième et dernière prière (‘ichâ) commence la nuit, une ou deux heures après magrhib et finit au début de l’aube.

Vu qu’à l’origine, il n’y avait pas d’heures fixes pour les prières, les variations horaires constatées de nos jours sont tout à fait compréhensibles. Aussi, les heures ne sont pas unanimes parce que les méthodes de calcul varient d’une association à une autre.

heure de priere musulmane ; islam quand prier

Différentes méthodes de calcul des heures de prière

Il existe dans le monde musulman, diverses structures qui se chargent de l’édition des calendriers des horaires de prières. En France, les deux principales fédérations qui s’en occupent sont les Musulmans de France (MF) et la Grande Mosquée de Paris (GMP). Ces deux fédérations adoptent deux différentes méthodes de calcul des heures de prières. Certes, elles basent toutes deux leur méthodologie sur les degrés de latitude. Mais elles utilisent trois différents degrés (12°, 15° et 18°) pour trouver les heures de prières de l’aube et du soir.

Si le décalage entre les horaires de prières semble ne pas poser un sérieux problème en temps ordinaire, il est problématique pendant le ramadan. Dans le mois saint du ramadan, bon nombre de fidèles ne savent pas précisément le créneau horaire dans lequel le jeûne doit être effectué. Par ailleurs, rappelons que le calcul des heures de prières peut être parfois biaisé par l’absence d’un signe indicateur. Notez que l’APBIF (Association des Projets de Bienfaisance Islamiques en France) propose une méthode pour trouver les horaires de prières en l’absence du signe indicateur.

Comme vous l’aurez deviné, plusieurs facteurs vont varier les heures de prière. En octobre 2015, l’Union des organisations islamiques de France (devenue Musulmans de France en 2017) et la GMP ont créé une commission mixte. Le but était de converger leurs calendriers afin de donner les mêmes horaires de prières. Le fait est que cette commission n’a jamais pu trouver le consensus recherché et les heures de prières sont toujours variées en France.

En définitive, il n’est pas facile pour un individu lambda de calculer les heures de prières. L’idéal pour chaque fidèle est de se référer à un site web qui donne les horaires de prières selon l’endroit où il se trouve. En outre, si vous avez l’habitude de pratiquer vos prières à certaines heures, vous devez vous informer sur les habitudes locales lorsque vous voyagez. Les horaires de prières dans les mosquées étant souvent différents d’une ville à une autre, un site spécialisé en la matière vous sera grandement utile. Sur Horaire-de-priere.ma, par exemple, les heures de prières de chaque ville du Maroc sont données, ce qui permet d’éviter toute confusion lors d’un voyage.

Partager :