Comment soigner une orchidée ?

6
Partager :

L’orchidée est une plante particulièrement délicate et fragile. Raison pour laquelle il est important de bien la soigner et l’entretenir. Comment faire exactement ? Que faut-il prendre en compte quand on a une orchidée chez soi ? Pourquoi les racines de l’orchidée doivent-elles mériter toute votre attention ?

Orchidée : tout passe par racine !

Avant de parler de la dose de luminosité, du rempotage ou encore de la découpe de la tige pour la re-floraison de la plante, il est bon de souligner l’importance de la racine d’une orchidée. En effet, les orchidées sont des plantes particulièrement puisque tout passe par leur racine. Déjà, la majorité des orchidées sont des épiphytes. Ce qui veut dire que la photosynthèse de la plante passe par ses racines.

A lire aussi : Trouver des équipements d’aide à la navigation en France

En outre, il faut savoir qu’une orchidée cherchera d’abord à remplir le pot de ses racines avant de fleurir. Si ces racines ne se développent pas comme il le faudrait, il est tout simplement impossible que votre plante fleurisse. D’ailleurs, elle risque de mourir si tel est le cas. Raison pour laquelle les gens qui plantent des orchidées les placent dans un pot transparent. Cela afin de pouvoir observer plus facilement leurs racines.

Les racines d’une orchidée sont également très expressives quant à l’état de santé de la plante. Clairement, si les racines de votre orchidée sont blanchâtres, cela témoigne d’un manque d’eau. Si les racines de la plante sont vertes, cela signifie qu’elle est bien hydratée. En outre, un contact direct entre les racines d’une orchidée et l’eau est très nocif.

A lire aussi : Quelle île pour partir en septembre ?

Soigner une orchidée : les bases !

Une fois que vous avez compris l’importance des racines d’une orchidée, vous pouvez passer par les soins basiques. D’une manière générale, l’entretien d’une orchidée est assez simple. Il vous suffit de suivre quelques règles simples et votre plante devrait toujours être en bonne santé.

Ne pas trop arroser

Soulignons le fait que le contact direct entre l’eau et les racines est très mauvais pour une orchidée. Raison pour laquelle la plantation d’orchidées requiert un système d’écoulement de l’eau. Il est également impératif d’éviter de trop arroser la plante. Cela risque de pourrir ses racines. En général, l’arrosage une fois tous les 8 à 10 jours est amplement suffisant.

Opter pour la brumisation

Il faut également que vous fassiez attention au cœur des feuilles lors de l’arrosage. Raison pour laquelle il est conseillé d’opter pour la brumisation à l’eau non calcaire. Cela vous évitera d’humidifier plus que de raison le cœur des feuilles.

Bassiner des orchidées

En outre, il vous faudra bassiner vos orchidées à raison d’une fois par semaine. Ici, vous devrez immerger entièrement la base de la plante dans de l’eau pendant plusieurs minutes. Par la suite, vous laisserez la motte s’égoutter. Pourquoi ? Cette démarche est parfaite pour humidifier les racines pour qu’elles redeviennent bien vertes.

Bien choisir son emplacement

Savoir bien choisir la place de votre orchidée contribuera grandement à son bien-être. D’une manière générale, les orchidées préfèrent les endroits pas trop secs, bien aérés, mais sans courant d’air. L’endroit devra également être abondant en lumière. Seulement, il faut que vous évitiez le contact direct avec la lumière du soleil.

De même, il ne faut pas placer votre orchidée à côté d’une source de chaleur. Evitez donc les endroits comme la plaque de cuisson, le chauffage ou encore la cheminée. Pour que votre plante se développe bien, la température idéale se situe entre 17°C et 23°C.

Quelques conseils en plus

On n’est jamais assez préparé ou assez cultivé pour prendre soin d’une orchidée. Voici donc des conseils en plus pour vous aider dans l’entretien de votre plante.

Nourrir son orchidée en pot

Pour nourrir votre plante, utiliser de l’engrais est souvent obligatoire. Seulement, vous ne pourrez pas l’utiliser n’importe comment. Clairement, vous pouvez le pulvériser sur les racines de la plante. L’autre alternative serait de tremper la motte dans de l’eau diluée d’engrais. Cela tous les 15 jours. Aussi, il ne faut pas donner de l’engrais à la plante après la floraison pendant quelques semaines. Cette période équivaut au repos de la plante.

Couper les racines

Quand vous plantez des orchidées, vous verrez qu’une partie des racines vont sécher. Cette situation est tout à fait normale. Bien entendu, vous pouvez couper ces racines sèches. Aussi, évitez impérativement de toucher aux racines saines, bien charnues, vert vif ou avec une extrémité luisante.

Enlever les fleurs et feuilles fanées

Les fleurs d’une orchidée fanent à partir de la base de la hampe florale. Vous devrez les enlever puisqu’ils sont à la fois peu esthétiques et l’endroit parfait pour les parasites. De même, il faudra enlever les feuilles jaunes. Elles ne sont pas jolies à voir et favorisent la pourriture.

Nettoyer les feuilles

Il est possible que les feuilles de vos orchidées se tâchent de blanc. Cela est généralement dû à la pulvérisation d’eau de temps en temps. Pour les enlever, il vous suffira de nettoyer les feuilles à la main.

Partager :