Comment accrocher un miroir ?

2013
Partager :

Le miroir est un accessoire de décoration qui trouve toute sa place dans votre intérieur, quelle que soit l’ambiance. Pour en profiter, il vous faudra d’abord réussir à l’accrocher. Si cela peut paraitre simple, il vous faudra quelques notions de base afin de procéder à une pose parfaite. Si vous vous demandez comment accrocher un miroir, voici ce que vous devez savoir.

Déterminez son poids

Dans votre processus de pose, il sera crucial de déterminer le poids de votre miroir. Cette étape est nécessaire pour réussir votre mise en place. En effet, cela vous permettra de choisir les fixations que vous aurez à utiliser, surtout quand ce sera une fixation à même le mur.

A découvrir également : Willow Sage Hart : la fille de Pink

Retenez donc qu’il existe différentes formes de fixations réalisées en différents matériaux. Certains se prêteront au soutien de dispositifs légers tandis que les plus résistants seront destinés aux miroirs lourds.

Il ne suffira pas de déterminer le poids de votre miroir, vous auriez oublié un facteur clé : le type du matériau de construction. En effet, même si vous dénichez une fixation de qualité, elle exprimera son plein potentiel que lorsqu’elle tiendra un miroir dans un matériau de construction adéquat.

Lire également : Quelle utilisation avec 50 ou 100 Go ?

Comme pour le poids du miroir, les fixations sont fabriquées en fonction des matériaux dans lesquels ils s’insèreront.

Choisissez le type de fixation

Maintenant que vous vous connaissez le poids de votre miroir et le matériau de la surface qui va l’accueillir, vous pourrez choisir votre fixation. Retenez que vous aurez une panoplie d’attache selon les paramètres cités plus haut.

Pour votre pose, vous pourrez utiliser des pattes à glace. Ce sont des dispositifs en acier chromé pouvant être de forme rectangulaire, circulaire ou carrée. Elles sont adaptées aux miroirs avec une épaisseur de 4 millimètres.

Pour un mur de plâtre, vous aurez le choix entre un crochet à tableau (pour la plaque de plâtre) ou une cheville autoforeuse. Pour un mur creux, une cheville à expansion est recommandée.

De crochets à pointes courtes, des pitons à béton ou des chevilles universelles suffiront pour un mur en béton. Quand il s’agira de carreaux de plâtre, des crochets à aiguille, des chevilles autoforeuses seront nécessaires. Dans le cas des murs en bois, des clous ou des vis à bois seraient suffisants. Pour des charges très légères, du papier adhésif à double face suffira.

Fixez le miroir

Une fois vos dispositions prises, vous pourrez à présent fixer le miroir. Pour y arriver, vous devez préparer votre surface dans un premier temps. Il ne vous sera pas aisé de nettoyer le mur une fois que le miroir sera fixé. Pour cela, nettoyez le mur et tracez à l’aide d’un crayon un trait marquant la longueur et la largeur du miroir.

Selon son poids et le matériau du mur, choisissez la fixation correspondante dans un premier temps. Au niveau des intercessions des angles, reculez de 5 cm vers l’intérieur du trait. Cela vous offre une marge de 5 cm à l’extérieur, ce qui permet à votre miroir de tenir en place même si elle est dangereusement touchée.

Faites alors les trous sur le trait de base et fixez les fixations inférieures. Vous reprendrez le même processus sur les deux côtés du miroir, le niveau supérieur n’ayant pas besoin de fixation. Mettre les fixations sur le côté évite que le miroir glisse. Comme vous l’aurez compris, ce processus est indiqué pour les miroirs plus ou moins lourds. Pour les plus légers, il ne sera pas nécessaire de faire des trous dans le mur.

Vous savez donc comment accrocher un miroir.

Préparez le mur pour la fixation du miroir

Avant de passer à la fixation proprement dite, vous devez préparer le mur. Pour cela, munissez-vous de votre matériel : une perceuse-visseuse équipée des forets adaptés à votre support mural (béton, brique ou placo), un niveau à bulle pour vérifier l’horizontalité et la verticalité du miroir une fois fixé et enfin, des chevilles adaptées au diamètre des trous que vous allez percer.

Commencez par nettoyer soigneusement le mur afin qu’il soit exempt de poussière et de matériaux divers qui pourraient nuire à l’adhérence du miroir. Marquez ensuite les points précis où vous allez positionner vos fixations en utilisant un crayon ou un marqueur fin.

Percer les trous est une étape délicate qui requiert toute votre attention. Si vous n’êtes pas sûr(e) de maîtriser cette technique, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Assurez-vous que chaque trou est profondément ancré dans le mur avant d’y insérer la cheville correspondante. Cela permettra d’éviter tout risque de chute intempestive.

Veillez bien à ce que toutes vos fixations soient parfaitement alignées avant d’y accrocher votre miroir. N’hésitez pas non plus à utiliser plusieurs attaches si nécessaire pour garantir une bonne répartition du poids sur l’ensemble du support.

Une fois le mur préparé avec soin et minutieusement ventilé sur votre surface choisie, vous pouvez désormais accrocher avec succès votre magnifique miroir sans aucun souci ni crainte.

Conseils pour accrocher un miroir sur un mur fragile ou en placo

Accrocher un miroir sur un mur fragile, en placo ou dans une pièce humide, peut s’avérer plus difficile que prévu. Voici quelques conseils pour vous aider à réussir cette tâche.

Vous devez choisir la bonne méthode de fixation selon le type de mur. Pour les murs en placo, il existe des chevilles spéciales qui permettent une meilleure adhérence et réduisent le risque d’endommager le mur. Il est aussi possible d’utiliser des crochets adhésifs pour les murs fragiles, mais ceux-ci sont moins résistants que les fixations traditionnelles.

Assurez-vous de bien mesurer l’emplacement où vous souhaitez accrocher votre miroir afin d’éviter tout déséquilibre ou risque de chute. Si vous avez besoin d’aide pour maintenir votre miroir pendant la fixation, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’une deuxième personne.

Si votre mur est humide (par exemple dans une salle de bain), assurez-vous que vos fixations sont traitées contre la corrosion et optez pour des matériaux résistants à l’eau comme l’aluminium ou l’acier inoxydable. Évitez aussi les cadres en bois qui peuvent se déformer avec l’humidité.

Si vous êtes vraiment incertain(e) quant à la façon dont votre mur supportera le poids du miroir choisi, surtout s’il pèse plus qu’environ 5 kg, nous recommandons fortement de faire appel à un professionnel qui saura identifier rapidement quelles méthodes conviennent le mieux à votre mur.

En suivant ces conseils, vous devriez être en mesure d’accrocher avec succès votre miroir sur un mur fragile ou en placo. N’oubliez pas que la sécurité est primordiale, alors prenez le temps nécessaire pour bien préparer le support et choisir les bonnes fixations avant de commencer.

Partager :