Comment savoir si un appartement est aux normes ?

1880
Partager :

Lorsque vous devez louer un appartement, ce dernier doit être un minimum décent afin que vous puissiez y vivre convenablement. Ainsi, la décence d’un logement passe par le respect des normes en vigueur. Pour vous assurer qu’un appartement répond ces normes, vous devez vous focaliser sur certains points clés que vous découvrirez ici.

Calculez la surface de l’espace habitable

La loi s’assure que le locataire puisse profiter d’un minimum de confort. Sa santé ainsi que sa sécurité sont des facteurs à prendre en compte. Pour cela, des mesures minimalistes doivent être prises, même si les propriétaires sont encouragés à rendre les locaux encore plus vivables.

A voir aussi : Comparaison entre un appartement et une maison : avantages et limites à considérer

Toutefois, le premier critère qui démontre qu’un appartement répond aux normes est son espace habitable. En effet, la loi impose à tous les propriétaires de proposer des appartements offrant un espace habitable de 9 mètres carrés. Aussi, la hauteur sous plafond devra être de 2,20 mètres.

Cela permettra au locataire de profiter d’un volume habitable de 20 mètres cubes. Par ailleurs, la surface du garage, de combles, du balcon, etc., n’est pas prise en compte dans la base de calcul. Lorsque votre appartement vous offre un volume règlementaire, c’est un premier indice que le logement est aux normes.

A lire en complément : Les clés pour réussir son premier investissement locatif

Vérifiez les installations de confort et de sécurité

Un appartement qui répond aux normes doit avoir certaines installations dont la mise en place est d’ordre légal. Pour cela, après la surface habitable, vérifiez si l’appartement dispose d’une installation qui permet de procéder à un chauffage normal. L’installation doit être adaptée à l’appartement et avec un moyen efficace pour l’évacuation des produits combustibles.

La seconde installation à vérifier va concerner le réseau d’eau potable. Le débit ainsi que la pression de l’eau doivent être suffisants afin que vous puissiez en jouir. Tout naturellement, votre appartement doit avoir une cuisine vous permettant d’installer au moins un appareil de cuisson. La cuisine doit être raccordée à de l’eau courante.

Pour éviter les mauvaises odeurs, le logement doit avoir en son sein, un système d’évacuation des eaux usées. Il doit être convenablement éclairé aussi bien pour le confort que pour la sécurité du locataire. En ce qui concerne la salle de bain, elle doit disposer d’une douche ou d’une baignoire. Pour finir, l’installation sanitaire doit être séparée de votre cuisine.

Si vous ne prenez pas vos repas dans la cuisine, la pièce dans laquelle vous les prenez doit être séparée de l’installation de W.C.

Tenez compte des résultats des diagnostics immobiliers

Pour louer un appartement, il est plus simple de savoir s’il répond aux normes en vigueur, en vous fiant aux résultats des diagnostics immobiliers obligatoires. Ces interventions sont réalisées par des professionnels accrédités par l’état.

Les résultats vous renseignent sur des facteurs clés. Ainsi, à travers ces derniers, vous pourrez savoir si l’appartement ne présente pas un risque d’exposition au plomb. Ils peuvent également vous renseigner sur le niveau de performance énergétique ainsi que sur l’état des installations de gaz et d’électricité. Les résultats des diagnostics énergétiques donnent également des renseignements sur d’autres facteurs pouvant entrer en compte au moment de prendre votre décision.

Toutefois, pour savoir si l’appartement est aux normes, vous pourrez simplement voir l’état des matériaux. L’état du béton, les bois, le sol et de la peinture peuvent vous permettre de savoir si le logement est décent.

Pour vos futures locations, vous savez comment détecter si un appartement est aux normes.

Assurez-vous de la conformité des matériaux de construction

Bien que les résultats des diagnostics immobiliers soient importants, il faut s’assurer que les matériaux de construction sont conformes aux normes. Effectivement, certains logements peuvent être considérés comme ‘décents’ selon la législation en vigueur mais ne pas être suffisamment résistants.

Pour évaluer la qualité des matériaux utilisés dans la construction de l’appartement, vous pouvez prendre quelques mesures :

Vérifiez si le béton avec lequel a été coulée la fondation est solide et sans fissures apparentes. De même, surveillez l’état des structures métalliques qui soutiennent le bâtiment. Si elles sont rouillées ou endommagées, cela peut indiquer une usure prématurée due à une mauvaise qualité du matériau utilisé.

Examinez les murs pour voir s’ils présentent des traces d’humidité ou de moisissure. Ces phénomènes peuvent survenir lorsque les murs ont été construits avec un matériau inadapté et entraîner par conséquent un affaiblissement structurel qui mettra en danger votre sécurité.

Il faut aussi inspecter le toit pour déceler tout signe visible de vétusté ou de détérioration rapide.

Pour savoir si un appartement est vraiment aux normes et assure ainsi votre confort au quotidien, il faut non seulement se baser sur les résultats des diagnostics immobiliers obligatoires mais aussi sur l’état des matériaux de construction utilisés pour son édification.

Vérifiez la conformité aux normes environnementales et énergétiques

Au-delà de la qualité des matériaux de construction, il faut vérifier si l’appartement respecte les normes environnementales et énergétiques en vigueur. Effectivement, un logement qui ne répond pas aux exigences peut être considéré comme peu performant en termes d’énergie et donc entraîner une facture d’électricité très élevée.

La première chose à faire est de s’assurer que le système de chauffage est efficace et conforme. Si vous constatez une fuite ou un dysfonctionnement dans le système, cela peut indiquer qu’il n’est pas bien entretenu et, par conséquent, peu performant. Il faut demander au propriétaire ou à l’agence immobilière responsable du bien si un diagnostic complet a été effectué sur les appareils utilisés pour chauffer l’appartement.

Il faut aussi veiller à ce que tous les équipements soient conformes aux standards écologiques actuels tels que la présence d’un compteur individuel pour chaque unité afin d’éviter tout gaspillage inutile lié au partage des coûts entre plusieurs locataires.

Il est nécessaire de se pencher sur la question du traitement des déchets. Les immeubles doivent disposer de poubelles appropriées pour trier les ordures ménagères ainsi qu’une gestion collective optimale permettant leur nettoyage régulier selon la fréquence déterminée par les services municipaux compétents.

Vérifier si l’appartement respecte ces normes environnementales contribue non seulement à préserver notre planète, mais aussi à réaliser des économies considérables sur les factures d’énergie.

Partager :