Quels sont les masques grand public ?

1774
Partager :

L’utilisation des masques de nos jours, s’inscrit dans le cadre des moyens de protection collective et obligatoire misent en œuvre pour lutter contre la pandémie actuelle. Plusieurs entreprises se mobilisent pour fabriquer des masques de protection qui ne sont pas pour le personnel soignant mais qui sont dits : masques grand public. Dans cet article, nous parlerons des différentes catégories de ces masques grand public qui existent.

Qu’est-ce qu’un masque grand public ?

Les masques grand public sont des masques en tissu dont la filtration est garantie. Généralement lavable et réutilisable, ils sont facilement reconnaissable et réservés à des usages non sanitaire. Ces masques protègent des projections de gouttelettes et leurs conséquences. Principalement destinés aux professionnels selon le cadre de leur activité, ils peuvent aussi être proposés au plus grand nombre. Ils doivent avoir été testés par un laboratoire compétent avant d’être mis sur le marché. En effet, les masques sont évalués à la fois sur leur capacité de de filtration et sur leur respirabilité. Ces exigences sont élaborées par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en collaboration avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Les masques grand public sont reconnaissables par le logo qui figure sur leur emballage ou sur leur notice. De même, le type du masque grand public ainsi que ses caractéristiques doivent y figurer.

A voir aussi : Quelle est la composition du sperme ?

Les différents types de masque grand public

Il existe principalement deux types de masque grand public : les masques de catégorie 1 et les masques de catégorie 2.

Masque grand public de catégorie 1

Les masques de catégories 1 sont adaptés aux professionnels dont le domaine d’activité les oblige à être en contact avec beaucoup de gens. Ils doivent respecter certaines caractéristiques et certains niveaux de performances établies par la Direction Générale de l’Armement. Les masques de catégories 1 sont des masques grand public pouvant être en tissu et qui assurent au moins 90% de filtration de particules de 3 microns. Le degré de respirabilité du masque est également testé. Ils sont lavables et réutilisables. Ils sont recommandées par le haut conseil de la santé publique et respecte les normes de l’association française de normalisation (AFNOR). Les masques de catégories 1 sont comparables aux masques chirurgicaux en raison de leur niveau de protection élevé.

A découvrir également : Astuces efficaces pour combattre la morosité et la grisaille quotidienne

Masque grand public de catégorie 2

Les masques de catégorie 2 présentent des caractéristiques en matière de degré de respirabilité et de filtration qui leur sont propres. Ces caractéristiques sont établies par la Direction Générale de l’Armement. Les masques de catégorie 2 sont des masques grand public pouvant être en tissu. Ils protègent des projections directs de gouttelettes avec une efficacité de   filtration de 70% de particules de 3 microns. Ces masques ne répondent pas aux prescriptions des autorités sanitaires à cause de leur faible niveau de protection. Ils sont déconseillés par le haut conseil de la santé publique mais ne sont pas interdites à la vente. Les masques de catégories 2 sont adaptés aux personnes ayant des contacts occasionnels avec les gens.

Les critères de choix d’un masque grand public

Lorsqu’il s’agit de choisir un masque grand public, il faut prendre en compte plusieurs critères afin de garantir une protection optimale. Voici les principaux éléments à considérer lors du choix d’un masque grand public :

Efficacité de filtration : La première chose à vérifier est l’efficacité de filtration du masque. Il est recommandé d’opter pour des masques offrant une filtration élevée, tels que ceux de catégorie 1 qui assurent au moins 90% de filtration des particules fines.

Niveau de respirabilité : Un autre critère important est le niveau de respirabilité du masque. Il faut privilégier les modèles qui permettent une respiration aisée tout en assurant une bonne protection. Les masques dotés d’une bonne respirabilité sont plus confortables à porter, surtout sur des périodes prolongées.

Type et qualité du matériau : Le choix du matériau utilisé dans la fabrication du masque joue aussi un rôle crucial. Les matériaux tels que le coton ou le polypropylène non-tissé sont souvent recommandés pour leur capacité à retenir les particules tout en étant doux pour la peau.

Ajustement et adhérence : Un bon ajustement et une adhérence correcte sur le visage sont indispensables pour maximiser l’efficacité d’un masque grand public. Il faut veiller à ce qu’il épouse bien les contours du visage et qu’il couvre correctement le nez, la bouche et le menton.

Facilité d’entretien : La facilité d’entretien est aussi un critère à prendre en compte. Les masques lavables et réutilisables sont préférables pour éviter un gaspillage excessif de ressources tout en garantissant une hygiène adéquate.

Il est primordial de se rappeler que l’utilisation d’un masque grand public doit être combinée avec les autres mesures barrières recommandées par les autorités sanitaires, telles que le respect des règles de distanciation sociale et l’hygiène des mains. En faisant preuve de vigilance dans notre choix de masques grand public, nous contribuons tous ensemble à limiter la propagation du virus et protéger notre santé ainsi que celle des autres.

Les normes et certifications des masques grand public

La norme EN 149:2001 A1:2009 définit trois classes de filtration : FFP1, FFP2 et FFP3. Les masques conformément à cette norme sont capables de filtrer au minimum 80% des particules en suspension dans l’air. Les masques grand public de classe FFP2 offrent une protection accrue, avec une efficacité minimale de filtration d’environ 94%. Quant aux masques grand public de classe FFP3, ils assurent un niveau élevé de protection avec une efficacité minimale d’environ 99%.

Il existe aussi la certification GB/T32610-2016 qui s’applique aux masques grand public en Chine. Cette certification garantit que les masques respectent les exigences concernant la filtration bactérienne, la respirabilité et le confort.

En plus des normes CE et GB/T32610-2016, il est recommandé de vérifier si le fabricant a obtenu d’autres certifications ou labels reconnus tels que ISO 13485 (système qualité pour dispositifs médicaux), ASTM (norme américaine) ou CSA (norme canadienne).

Lorsque vous choisissez un masque grand public, assurez-vous qu’il soit marqué avec ces normes afin d’avoir l’assurance qu’il répond aux critères essentiels en termes de filtration et de protection contre les virus.

N’hésitez pas non plus à consulter les avis des experts ainsi que ceux des utilisateurs sur l’efficacité du produit lorsqu’ils ont testé leur capacité complète.

Les différents types de masques grand public offrent donc plusieurs options en termes de filtration et de protection. Pensez à bien prendre en compte les normes et certifications pour choisir un masque grand public de qualité qui assure la sécurité et le bien-être.

Partager :