Voyager aux États-Unis : où se rendre et à quel moment ?

437
Partager :

Le choix des États-Unis comme destination de vacances est un choix osé. Cette grande étendue de terre laisse forcément dans l’embarras du choix quant aux lieux à visiter. Du glamour de Los Angeles à l’histoire de Boston, en passant par les parcs nationaux majestueux, il y a tant à voir et à vivre dans ce vaste pays. Pour vous aider à planifier votre séjour sur place, nous vous proposons de découvrir au cours de cet article quelques idées de destination qui risquent fort de vous intéresser. Nous vous dévoilerons également le meilleur moment pour se rendre dans chaque destination.

New York

New York, la « ville qui ne dort jamais« , est un incontournable pour ceux qui veulent organiser un voyage sur mesure aux Etats-Unis. C’est là que l’on peut admirer les gratte-ciels emblématiques de Manhattan, faire du shopping sur la mythique Cinquième Avenue, visiter les musées mondialement connus tels que le MET et le MoMA. On peut aussi y déguster une grande diversifiée d’art culinaire. On peut facilement trouver des restaurants français à New York.

A voir aussi : Comment louer une voiture en Martinique ?

Pour se rendre sur place, l’idéal est de partir pendant l’automne, entre septembre et novembre. C’est à ce moment que la température est la plus agréable et ce n’est pas la seule raison de ce choix. Ce choix s’explique aussi par le fait que les couleurs d’automne transforment la ville en un tableau vivant.

San Francisco, Californie

Avec son emblématique pont du Golden Gate, la ville côtière de San Francisco est aussi une destination très prisée des touristes. On s’y rend notamment pour découvrir le quartier de Fisherman’s Wharf, visiter Alcatraz, sans doute la plus célèbre prison du monde, découvrir les maisons colorées de Lombard Street et déguster du clam chowder au sourdough.

A voir aussi : 11 choses à voir à Empuriabrava

Pour se rendre sur place, il est recommandé de partir au printemps, c’est-à-dire entre le mois de mars et le mois de mai. Pendant cette période, les journées sont ensoleillées, mais la température reste douce.

La Route 66

S’étendant de Chicago à Santa Monica, l’emblématique Route 66 est une attraction à part entière. Avec ses 4000 km, elle permet de découvrir une grande variété d’attractions allant des ranchs texans au désert d’Arizona sans oublier les petits commerces et attractions qui longent le parcours.

S’il fait plutôt chaud sur cette route, la meilleure période pour s’aventurer sur cette route reste l’été, entre juillet et août. Vous risquez moins d’être surpris par la pluie pendant cette période et, surtout, c’est en été qu’on retrouve des festivals en tout genre le long du trajet.

Yellowstone National Park, Wyoming

Premier parc national à être considéré comme tel, Yellowstone est une merveille de la nature qu’il faut absolument voir au moins une fois dans la vie. On y trouve des geysers spectaculaires, des sources chaudes, une faune abondante et des paysages époustouflants. Il est possible d’explorer le parc à pied, en voiture ou en camping pour une expérience en pleine nature.

Pour visiter le parc, l’été reste aussi le meilleur choix. C’est là que la nature se montre sous son plus beau jour et il faut dire que la température à Yellowstone reste douce même en été.

La Nouvelle-Orléans, Louisiane

Vous avez forcément déjà entendu parler de La Nouvelle-Orléans. La Nouvelle-Orléans est une ville culturelle très animée connue pour son jazz typique, sa cuisine créole et sa vie nocturne vibrante. Cette ville est très appréciée des Français. Pour preuve, on peut y découvrir un quartier typiquement français. Si l’on oublie le jazz, on connaît aussi La Nouvelle-Orléans pour son célèbre défilé de Mardi Gras.

Pour profiter pleinement des festivals qu’offre la ville, le meilleur moment pour s’y rendre se situe entre février et mai, pendant le printemps. Le temps y est agréable pendant cette saison et c’est à cette période que se déroulent les festivals qui font la fierté de la ville.

Les parcs nationaux de l’Utah

Nous allons terminer avec l’Utah qui est aussi un des lieux à voir absolument aux États-Unis. L’Utah regorge de parcs nationaux. Pour n’en faire que quelques exemples, on peut notamment citer les parcs d’Arches, de Zion et de Bryce Canyon. En effet, c’est là qu’on peut découvrir à flanc de colline des formations rocheuses uniques, des canyons profonds et des paysages à couper le souffle.

Sachant qu’il y a assez peu d’ombre dans les parcs de l’Utah, on privilégiera le printemps ou l’automne pour s’y rendre. C’est à cette période que la fraîcheur de la température permet d’explorer pleinement la richesse de mère Nature.

Partager :