Quel est le délai pour signer un CDI ?

106
Partager :

La signature d’un contrat de travail est très souvent précédée d’un délai de réflexion. Le contrat à durée indéterminée (CDI) n’échappe pas à cette réalité. Alors quel  est le délai imparti pour signer un CDI ? Quel est son importance et quelles sont les modalités de signature d’un CDI ? Quelques éléments de réponses ci-dessous.

Quel est le délai de signature d’un CDI ?

Le délai de signature d’un contrat à durée indéterminée (CDI) est de deux jours. Ce délai est fixé par le code du travail ou la convention collective. L’employeur peut toutefois donner une période de réflexion à son futur employé avant la signature du contrat. Le temps accordé par celui-ci n’est pas fixé par la loi. Cela varie alors d’un employeur à un autre.

A lire également : Régime fiscal micro (bic ou spécial bnc) ?

Quelles sont les conditions de signature d’un CDI ?

Pour la signature d’un contrat à durée indéterminée, certaines conditions et modalités doivent être prises en considération. Ce document est généralement présenté sous deux exemplaires. Le premier pour l’employeur et le second pour le futur salarié. Les deux partis doivent alors organiser une rencontre afin d’éclaircir les points d’ombres et se mettre d’accord sur toutes les clauses du contrat.

Après quoi, ceux-ci devront apposer leurs signatures.  En revanche, la signature du CDI se fait avant la prise de fonction officielle du salarié. Avec l’évolution du système numérique, les entreprises ont tendance à se tourner vers la signature des contrats électroniques. Les clauses du contrat électronique et celui du contrat physiques ont exactement les mêmes fonctions.

A lire en complément : Quelle tva appliquer en restauration ?

Le contrat de CDI renferme bon nombre d’éléments. II s’agit entre autres de l’identité de l’employeur et du futur employé, des horaires de travail, du poste à occuper par l’employé, de la rémunération, du lieu de travail, de la date d’embauche et des clauses de non-concurrence. Dans certains cas l’employeur fixe d’ores et déjà les objectifs que l’employé devra impérativement atteindre.

Quel est l’importance de la signature d’un CDI ?

La signature d’un CDI est un indispensable pour les deux partis. Cela permet en effet à l’employeur de s’éviter des litiges liés à une mauvaise interprétation des clauses. Le contrat signé est également une preuve palpable de la prise des responsabilités qui reviennent aux deux parties. Ainsi, en cas de litiges, l’entreprise peut se voir payer des indemnités à l’employé selon la situation. Les indemnités sont fixées par la loi en fonction de la gravité du problème.

Quelles sont les questions à poser avant la signature d’un CDI ?

Avant la signature du CDI, il est nécessaire de se poser un certain nombre de questions.

Les avantages liés au poste que souhaitez occuper

Tous les postes au sein d’une entreprise donnent droit à certains privilèges. Vous devez Hormis le salaire brut qui est statique, vous avez droit à des primes salariales, des congés payés, des congés en cas de maladie, une assurance santé, un véhicule de service, des missions à l’extérieur, un système d’épargne salariale ou des tickets restaurant. Le salarié doit prendre en compte tous ces aspects et recueillir un maximum d’informations. L’employeur doit à son tour avoir les réponses à toutes les préoccupations de son futur salarié.

Les possibilités de négociation du salaire proposé

Le salaire est l’élément le plus important du contact de travail. Il s’agit d’une question primordiale à poser si le salaire que vous propose l’entreprise ne correspond pas à vos compétences ou à votre niveau de formation. Cette question est généralement délicate mais il s’agit d’un sujet à aborder pendant la discussion qui précède la signature de votre contrat.  Cela vous permettra de prendre une décision définitive : celle d’accepter ou de rejeter l’offre proposée.

Les motivations réel de votre embauche

Avant tout engagement, vous devez vous assurer de connaître toutes les implications du poste, notamment votre fiche de poste. Renseignez-vous au préalable sur les attentes de l’entreprise vis-à-vis de votre poste afin d’éviter des erreurs d’incompétence ou des manquements divers.

Partager :