Régime fiscal micro (bic ou spécial bnc) ?

86
Partager :

La principale différence entre les BIC (bénéfices industriels et commerciaux) ou BNC (bénéfice non commercial) est la méthode de calcul du bénéfice imposable. Le montant du chiffre d’affaires et des dépenses professionnelles diffère selon la méthode d’imposition. Cette distinction s’applique aux propriétaires individuels, y compris les auto-entrepreneurs.

BIC : Comment votre bénéfice imposable est-il déterminé ?

Si vous exercez une activité commerciale, industrielle ou artisanale, vous serez imposé dans la catégorie Profit Industriel et Commercial (BIC). Votre bénéfice sera déterminé en fonction des dates de livraison des services, biens ou biens que vous avez achetés ou vendus. C’est ce qu’on appelle la « comptabilité des engagements ». C’est-à-dire que lors du calcul de votre bénéfice

Lire également : France Propreté Services (FPS) : l’agence aux services sur-mesure

, il sera pris en compte toutes les factures émises par votre entreprise, même si elles ne sont pas encore payées par vos clients à la fin de votre exercice comptable. BNC : Comment votre bénéfice imposable est-il déterminé ?

Si vous pratiquez une profession professionnelle (comme un architecte ou un physiothérapeute), vous serez imposé dans la catégorie Profit non Commercial (NBC)

. Votre bénéfice sera déterminé uniquement en fonction des réclamations payées par vos clients et des seules dépenses que vous avez payées à vos fournisseurs. C’est ce qu’on appelle la « comptabilité de caisse ». Seul ce qui est payé est comptabilisé. Tout ce qui n’est pas payé à la fin de votre exercice ne sera pas pris en compte dans le calcul du bénéfice imposable.

A lire aussi : Le dropshipping : quelle légalité de ce commerce virtuel ?

Autres différences entre les BIC et les BCN

D’autres différences significatives entre les BIC et les BCN comprennent la date de clôture de l’exercice comptable. Pour les BCN, la date de clôture est toujours 31/12, alors que pour les BIC, elle peut intervenir à la fin de n’importe quel mois de l’année. Pour les BIC, le choix de la date de fin de l’exercice comptable ne doit pas être laissé au hasard. Le conseil de nos comptables pour choisir la date de clôture des comptes. BIC ou BNC : quel est le plus avantageux ?

Dans la mesure où un la société facture normalement plus que ce qu’elle paie à ses fournisseurs, le statut BNC est généralement plus avantageux que le statut BIC. Attention, sachez qu’il n’est pas possible pour un BIC d’ opter pour le régime NBC ou la comptabilité de caisse (impôt basé sur les recettes et les débours). D’un autre côté, une BCN peut toujours opter pour la comptabilisation des engagements

, bien que cela ne soit généralement pas avantageux pour la BCN. Auto-entrepreneurs, quel impact si vous exercez dans BIC ou BNC ?

Les simplifications proposées par le système d’auto-entrepreneur vous permettent de calculer votre sécurité sociale et votre impôt sur le revenu en pourcentage de votre chiffre d’affaires. Les taux de cotisation varient selon les activités. Si votre activité d’auto-entrepreneur relève de la responsabilité des BIC ou des BCN, vous ne serez pas imposé de la même manière. Tous les détails du calcul de vos contributions en auto-entrepreneur, BIC ou BNC.

Partager :