Qui doit payer les frais d’agence locataire ou propriétaire ?

141
Partager :

Tout porte à croire aujourd’hui que dans certains domaines, les responsabilités ne sont pas situées. Beaucoup semblent fuir ce qui leur revient de faire en le mettant sur le compte des autres. De tels actes surgissent souvent en présence des problèmes financiers. C’est le cas dans cet article du payement des frais d’agence. Est-ce au locataire ou au propriétaire de le faire ? Pour avoir la réponse à cette question, il faut lire cet article.

Qu’entend-on par frais d’agence

Quand on désire louer ou acheter un appartement aujourd’hui, il faut se diriger vers les agences de location. Elles sont reconnues aujourd’hui pour la cause. Elles disposent d’ailleurs des meilleurs appartements. Normalement pour avoir plus de crédibilité et ne rien craindre à l’avenir, ces agences sont les mieux recommandées. En général, elles constituent un espace qui sert de lien entre un locataire et son propriétaire. Tous les propriétaires qui disposent des appartements à louer ou à vendre, se dirigent vers elles. Ainsi, toute personne en quête de logement aussi se dirigent vers elles.

A découvrir également : Comment négocier un prix de vente immobilier ?

Avec leur titre d’agence, elles ont pour tâche principale de mettre à la disposition de tous des biens immobiliers. Elles donnent satisfaction aux propriétaires d’une part et d’autre part au locataire. Ceux-ci parviennent facilement à être servis ; l’un pour gagner de l’argent et l’autre pour avoir un abri. Ce service que les agences rendent à ces deux sujets n’est pas gratuit. Ils sont payés parce que sans elles l’un ou l’autre ne peut avoir satisfaction en temps record. C’est ce qui fait que le problème de qui doit payer l’agence se pose souvent. Les uns pensent que c’est le propriétaire et les autres le locataire. Il faut reconnaitre que les deux doivent participer au frais d’agence ; le propriétaire principalement.

La valeur du frais

Il ne s’agit pas d’une lourde somme à payer en matière de la commission du bailleur à l’endroit de l’agence immobilière. Le prix est calculé en fonction du coût du service que le propriétaire propose d’offrir. Plus le service coûte, plus la commission s’élève. Généralement, c’est un prélèvement qui va de 4% à 10%. Chaque agence a le libre choix de fixer son pourcentage. Ce frais sert à la survie de l’agence et au maintien du contrat établi. Il varie aussi en fonction de l’extension du territoire. Le plus souvent, il est évalué en TTC.

Lire également : Assurance habitation : locataire ou propriétaire ?

La grande part revient au bailleur

Il est clair et normal que c’est au propriétaire que la grande responsabilité revient. D’abord, c’est lui qui vient profiter de l’agence pour mettre ses biens immobiliers à la disposition de tous. Sans l’agence, il ne peut vraiment vendre ses services. D’un autre côté, le propriétaire profite de la crédibilité de l’agence sur le plan international. Les gens parviennent facilement à lui faire confiance à travers le sérieux de l’agence. C’est donc entre autres, le propriétaire qui profite des clients de l’agence même si cette dernière dépend en partie des propriétaires. Cette dépendance n’est pas totale parce que l’agence peut toujours offrir des services en lien avec d’autres ou ses propres biens immobiliers. Le propriétaire doit donc payer l’agence en même temps que la location ou la vente est faite avec l’approbation du notaire.

Ce qui revient au locataire ou à l’acheteur

En dehors du propriétaire qui doit payer la plus grande partie, le locataire participe aussi en petite partie. Pour des formalités administratives, il est demandé au locataire de payer les frais de location selon le contrat établi. En cas d’une vente, il est demandé à l’acheteur de payer sa dette. En plus de ces frais, il est demandé aux deux de payer les frais pour la constitution de leurs dossiers de location ou de vente. Dans le cas du locataire, il y a un frais de bail à payer périodiquement au propriétaire.

Cette périodicité est souvent mensuelle. Le paiement dont il est question peut impliquer les frais d’électricité, d’eau et autres selon l’accord fait avec le propriétaire. Mais cela n’est pas gagné d’avance. Ces frais du locateur visent à l’entretien de l’espace occupé et surtout au payement du territoire occupé. En bref, ce sont des sommes obligatoires pour occuper légalement l’appartement loué comme appartenant à soi.

Partager :