Quelle méthode pour apprendre l’arabe aux enfants ?

713
Partager :

Enseigner l’arabe aux enfants est la course du combattant !

Votre enfant passe des heures par semaine à étudier l’arabe mais ne progresse pas ? Pire encore : votre tout-petit ne peut-il pas avoir une conversation de base en arabe malgré des années de cours hebdomadaires d’arabe  ?

A lire aussi : Top 3 des meilleurs GPS moto 2021

Quelle frustration !

Le constat est réel : en fait, il existe un dysfonctionnement de la pédagogie pour enseigner l’arabe aux plus petits . Les stratégies pédagogiques utilisées sont souvent obsolètes et inefficaces.

A voir aussi : BTS : Que signifie la parole de Jimin, « Lachimolala » ?

Cependant…

Beaucoup de parents rêvent de voir leurs enfants parler littéraires en arabe, en dialecte marocain, algérien, tunisien, égyptien ou syro-libanais.

Et oui, imaginez…

Pouvez-vous imaginer que votre enfant puisse parler, lire et écrire l’arabe  ? C’est un passeport inestimable que vous lui aurez offert aux richesses de l’Orient et de la culture arabo-musulmane. ET, croyez-moi, il vous remerciera encore une fois !

Mais… le problème est là.

Comment mettez-vous toutes les chances de réussite du côté de votre enfant ? Comment pouvez-vous les aider au mieux à assimiler la langue du Coran et à développer de solides compétences linguistiques en arabe  ?

Dans cet article, vous découvrirez 3 bons conseils qui aideront grandement votre enfant à améliorer son acquisition de l’arabe . Ces 3 approches pédagogiques que vous verrez dans un instant ont été scientifiquement prouvées et sont basées sur des années de recherche linguistique !

Allons-y.

Il est parti !

Apprendre l’arabe aux enfants grâce à l’immersion

L’immersion est une approche magique pour transmettre l’arabe à votre enfant, car elle lui permettra d’acquérir la langue d’Ismaël sans effort et de s’amuser.

Mais ce n’est pas tout :

Votre tout-petit développera également un domaine profond et qui vient de l’arabe. Et oui, l’apprentissage par immersion poussera le cerveau de votre enfant à traiter l’information de la même manière qu’un natif le ferait.

Comment est-ce possible ?

La réponse est les bébés qui nous le donnent ! Voilà : L’immersion est une approche éducative inspirée par la façon dont un enfant apprend sa langue maternelle. Il le fait naturellement et inconsciemment.

Imaginez ce que traverse un nouveau-né. C’est comme si, oui, il se retrouve soudain à Poudlard ! Tout est nouveau, déroutant et fantastique à la fois. Un enfant regarde, écoute et s’émerveille. Il ne comprend pas tout, mais utilise ses capacités innées pour déduire, selon le contexte, l’intonation de la voix et du langage corporel. Il assimile les structures linguistiques et la phonétique, sans effort conscient de sa part. Cerise sur le gâteau : cela enrichit naturellement votre vocabulaire.

En fait :

Le processus d’acquisition de la langue maternelle commence par pratique spontanée, avant de se terminer par la maîtrise consciente de sa grammaire et de ses formes verbales.

Oui, mais…

Pourquoi l’approche immersive de l’enseignement de l’arabe à votre tout-petit est-elle si importante ?

La raison en est simple :

En effet, acquérir la langue arabe, ce n’est pas la connaître de manière théorique, mais la vivre.

Plus votre enfant se baigne dans un environnement arabophone, plus son apprentissage de la langue sera rapide et efficace. Le mot clé ici est le temps d’exposition. Cela permettra au cerveau de votre enfant d’absorber l’arabe.

Conséquence : vous développerez des compétences linguistiques naturellement et finement, tout comme vous l’avez fait pour assimiler votre langue maternelle.

Vous devez donc avoir compris : l’immersion est la solution !

Enseigner l’arabe aux plus petits en jouant

Le jeu possède une véritable valeur pédagogique pour l’enseignement de l’arabe.

C’est un approche extrêmement efficace avec de multiples avantages cognitifs et motivationnels souvent sous-estimés.

Apprendre l’arabe tout en s’amusant permettra à votre enfant d’associer l’enseignement des langues à une activité positive. Vous conviendrez que préparer votre enfant à l’école arabe est souvent un parcours d’obstacles, avec toute la panoplie de larmes, de cris et de négociations implacables…

Ce n’est pas étonnant. C’est pourquoi :

L’apprentissage demande des efforts et de la motivation. Cependant, pour un enfant âgé de 4 à 11 ans, l’apprentissage de l’arabe en soi n’est pas un facteur de motivation principal.

Mais… il existe une solution !

Ce sont des ateliers amusants. Ils créent cette motivation pour l’apprentissage de l’arabe chez les enfants et leur permettront de maintenir leurs efforts et leur intérêt à long terme.

Les jeux éducatifs aideront votre enfant à mémoriser rapidement et efficacement. C’est pourquoi : jouer crée un contexte dans lequel la langue est utile et important. Votre enfant va vivre la langue. Vous serez emporté par le rythme d’une école maternelle ou vous rirez à voix haute en écoutant les aventures de Joha, ce héros à moitié fou et mi-sage si célèbre en Orient.

Ce contexte et ces émotions permettront au cerveau de votre enfant d’ancrer de nouveaux mots de vocabulaire de manière facile et durable. Ce n’est plus l’affaire de votre enfant de se souvenir péniblement d’une longue liste de mots qu’il oubliera tout de suite.

Et ce n’est pas tout :

L’utilisation d’activités ludiques crée un environnement détendu sans anxiété liée à la performance. Ce type d’environnement améliore la rétention de votre enfant. Cela n’est pas surprenant, car le stress est connu pour parasiter la mémoire et provoquer des difficultés d’apprentissage.

Et encore mieux :

Le jeu permettra à votre enfant de développer une compréhension profonde et raffinée de l’arabe. Et oui, mémoriser du vocabulaire est une chose, mais souvent l’enfant ne sait pas comment l’utiliser correctement. Le Des activités ludiques permettront à votre enfant d’apprendre des mots dans un contexte précis.

La conséquence :

Votre enfant saura comment réutiliser ce nouveau vocabulaire et sa capacité à communiquer en arabe s’améliorera grandement. Et oui, apprendre l’arabe en jouant pousse l’enfant à utiliser la langue au lieu de réfléchir à la manière de préserver la forme correcte d’une structure linguistique.

Vous devez donc avoir compris : jouer est la clé !

Enseigner activement l’arabe aux enfants

L’apprentissage n’est pas un spectateur passif.

Votre enfant apprendra mal l’arabe si son apprentissage se résume à écouter son professeur parler pendant des heures et à régurgiter des réponses préparées. Avez-vous également remarqué que de nombreux étudiants ne peuvent pas communiquer simplement en arabe même s’ils ont étudié la langue pendant des années ?

C’est terrible, n’est-ce pas ?

Mais aussi pénible que puisse être cette observation, sachez qu’il existe des solutions !

La stratégie d’apprentissage actif encouragera votre enfant à utiliser les informations qu’il reçoit pour s’en approprier. Le mot clé ici est l’action ! Votre enfant a besoin de produire quelque chose pour vraiment assimiler les connaissances qui lui sont transmises.

Voici un exemple intéressant :

C’est formidable de lire une histoire en arabe à votre enfant, mais vous pouvez faire encore mieux. Pourquoi ne pas lui poser de petites questions au fur et à mesure pour l’encourager à s’exprimer ?

  • Et oui, que pensez-vous du personnage principal ?
  • Avez-vous une idée de ce qui va se passer dans la suite de l’histoire ?
  • Pourquoi cette situation l’a-t-il fait rire si fort ?
  • etc.

Et corrigez-le si vous faites des erreurs.

Cette approche interactive offrira à votre enfant un espace de réflexion et de manipulation du langage. Bref, vous allez vous entraîner, vous entraîner et vous entraîner à nouveau ! Et, vous l’avez deviné, le résultat sera peu attrayant et les progrès seront vertigineux.

Mais attention…

Il y a une subtilité à prendre en compte.

Le voici :

L’apprentissage actif, ce n’est pas nécessairement l’introduction d’activités physiques. C’est une méthode qui encourage le cerveau à être actif, pas nécessairement la personne.

C’est pourquoi il est important de :

Peut-être avez-vous déjà vécu une situation dans laquelle vous deviez vous exprimer en anglais, mais vous n’avez pas trouvé les mots ? Et c’est encore plus embêtant que vous saviez très bien que vous connaissiez ces mots parce que vous les comprenez très bien lorsque vous lisez un texte. Cependant, au moment de parler, c’est le vide abyssal ! Eh bien, précisément, l’apprentissage actif permet de surmonter ce problème.

Comment est-ce possible ?

Voici le secret :

Lorsque votre enfant apprend des informations, de nouvelles connexions neuronales se forment. Ces connexions ressemblent à un modèle qui se créera dans le cerveau de votre enfant. Et chaque modèle correspond aux informations. Par exemple, un modèle spécifique va correspond à un certain mot de vocabulaire.

Et c’est là que cela devient intéressant :

Afin de réutiliser ces informations apprises (par exemple, ce mot de vocabulaire), votre enfant devra stocker ce plan dans les multiples tiroirs de son cerveau. Mais ce n’est pas suffisant. Votre enfant devrait également pouvoir trouver ces informations dans les multiples tiroirs de son cerveau lorsqu’il en a besoin. C’est une bonne gymnastique mentale !

Cette gymnastique est importante. Sinon, votre enfant aura le sentiment désagréable d’avoir le mot sur le bout de sa langue tout le temps. Et surtout, à quoi bon mémoriser par cœur une longue liste de vocabulaire si l’on n’arrive pas à réutiliser les mots dans les conversations ?

En d’autres termes :

Plus votre enfant pratique la langue arabe, plus son cerveau s’habitue à cette gymnastique mentale. Et comme un muscle qui gagne en puissance en faisant du sport, le cerveau de votre enfant deviendra plus efficace en arabe grâce à la pratique. Super, n’est-ce pas ?

Vous l’avez donc compris : l’apprentissage actif est indispensable !

Enseigner l’arabe aux enfants : ce qu’il faut retenir

  • L’immersion permettra à votre enfant d’assimiler l’arabe de manière naturelle et durable et sans effort conscient de sa part. Cette approche s’inspire de la façon dont votre enfant a appris sa langue maternelle.
  • Le jeu présente de nombreux avantages cognitifs et motivants pour enseigner l’arabe aux enfants.
  • L’apprentissage actif aidera votre enfant à s’approprier la langue grâce à une pratique abondante de l’arabe. Cette méthode permettra d’entraîner le cerveau de votre enfant à la gymnastique mentale essentielle pour l’aider à développer ses compétences linguistiques.

Partager :