Quelle est la différence entre yoga et pilates ?

13
Partager :

J’entends très souvent cette question : quelle est la différence entre le Pilates et le Yoga ? Et comment savez-vous lequel est « bon pour moi » ? Il existe de nombreuses réponses possibles, je vais essayer dans cet article de vous donner quelques éléments de compréhension. Sachez avant tout que chaque pratique se transmet différemment en fonction de votre professeur, de votre formation, de votre énergie, de vos croyances… Ainsi, un cours de Pilates en X sera certainement différent du cours Y, pareil pour le yoga.

Il est temps d’analyser ces 2 pratiques, la comparaison entre Pilates et Yoga, afin de faire un choix éclairé (théorique), car oui, rien ne remplace l’expérimentation corporelle 😉 :

A lire aussi : Qu'est-ce que la fleur de CBD ?

Retour aux bases

C’est Origines

Les origines du Pilates

Créée par Joseph Pilates au XIXe siècle, la méthode Pilates originale avait un but thérapeutique. Joseph Pilates, alors prisonnier de guerre, a été chargé de relancer le mouvement vers les blessés en prison. Il a ensuite développé sa méthode avec les danseurs de ballet new-yorkais, dans le but de récupérer physiquement et d’éviter les blessures.

les origines du yoga

Le yoga a ses origines en Inde, il y a plus de 5000 ans. Les sutras de yoga de Patanjali sont considérés comme les textes fondateurs de cette discipline, qui vise l’harmonie, l’union (voir notre article sur l’histoire du yoga). Avec soi-même, avec les autres, avec votre environnement, avec la nature… Le yoga n’est pas du tout une pratique physique, c’est un état et un travail continu en soi grâce à différents outils (respiration, méditation, nutrition, bienveillance, postures, chansons…).

A lire aussi : Pourquoi utiliser WordPress pour créer votre site web 

Par conséquent, le yoga est beaucoup plus ancien que le Pilates et ne vise pas 100% du travail corporel. Au contraire, ce serait même un outil d’acceptation de soi, de l’univers, plus global. La méthode Pilates est dédiée à l’amélioration de la condition physique (et de certaines capacités mentales telles que la concentration).

Respire

C’est respirant

Respirez en Pilates

Dans sa méthode, Joseph Pilates préconise un travail sur la respiration thoracique latérale. C’est-à-dire, pour viser un élargissement des côtes, dans le dos et côtés sur l’inspiration pour permettre au diaphragme de s’étendre. À l’expiration, les côtes se ferment, le diaphragme glisse et l’abdomen est aspiré.

Pourquoi ce sein respire-t-il ? la respiration latérale et non la respiration abdominale ? Avoir une activation du muscle transverse de l’abdomen, ne pas relâcher la sangle abdominale pendant les exercices.

Étant certifié avec la méthode APOR De Gasquet, je vous dis que je ne pratique pas cette respiration « Pilates traditionnelle » dans mes cours, en direct et en vidéo. Cela pourrait faire l’objet d’un autre article 😉

respirez le yoga

La respiration est beaucoup moins normalisée. L’un des axes du yoga est le pranayama, les exercices de respiration. Elles sont très variées : respiration à des moments précis, respiration nasale alternée, respiration par le fond de la gorge, rétention des poumons vides ou pleins, respiration thoracique ou abdominale, respiration Udjayii ouvre la glotte, battement…

L’idée est d’atteindre différents objectifs grâce aux différents modes de respiration. Augmentation de la chaleur interne, activation du système parasypathique, drainage sinusal, amplitudes pulmonaires… Le point commun de tout ce travail respiratoire est qu’il établit le lien entre le conscient et l’inconscient, entre le contrôlable et l’automatique. Le souffle devient le lien entre le corps et l’esprit, une porte d’entrée vers notre intériorité.

La respiration fluide et consciente est indissociable du Pilates et du Yoga. Dans ces 2 pratiques, la respiration est vraiment un pilier, vous permettant de rester concentré, de contrôler vos mouvements et de travailler sur la conscience de votre corps à la douceur.

Dans la pratique

Partager :